ACTUALITES POLITIQUE VIDEOS

1 pilier de L islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

. 1 pilier de L islam

Message par Invité le 2009-01-21, 14:47

Chahadaa
Nom donné au témoignage de foi que doit réciter une personne pour entrer dans l'Islam. Cette formule est la suivante : Je témoigne qu'il n'y a d'autre divinité digne d'être adoré sauf Allah et je témoigne que Mouhammad est le Messager d'Allah.
Ach-hadou 'enn-la ilaha il-Allah, wa 'ach-hadou anna Mouhammada-r-Raçouloullah
Elle doit être souvent répétée par le croyant. Réciter la Chahadaa constitue le premier pilier de l'Islam.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

. Re: 1 pilier de L islam

Message par Invité le 2009-01-25, 01:25

MOSQUÉES


Bgayet en manque d'imams
Malgré les multiples efforts
du ministère des Affaires
religieuses et des Wakfs
pour permettre à toutes les
mosquées d'avoir un imam,
cet objectif tarde à se
concrétiser sur le terrain.
Dans certaines mosquées de la
wilaya de Béjaïa, l'absence des
imams oblige les fidèles à se
déplacer ailleurs, loin de leurs quartiers
ou leur village. L'une des spécificités
da la Kabylie est la forte présence
des mosquées. Pratiquement, chaque
village a son lieu de culte. Bgayet dispose
de plus de 500 mosquées. C'est
avant tout un espace où les fidèles
s'adonnent à la prière, à l'instar des
musulmans du monde. Dans le pays de
Chikh El Foudhil El Ourtilani, la mosquée
est aussi le carrefour de tajmâat
(le comité du village), une organisation
ancestrale qui a ses représentants et
qui se charge des affaires de la cité. A
ce jour, dans la Basse Kabylie et
ailleurs, les comités de villages sont
encore vivaces, comme au bon vieux
temps ou presque. La personne incontournable
dans le fonctionnement de
ladite structure est bel et bien l'imam,
car il est avant tout membre de tajmâat,
mais aussi connaisseur de beaucoup
de choses, dont dépend la vie
quotidienne des citoyens. C'est vrai, le
poids de l'imam n'est plus comme
jadis, puisque les temps ont changé.
Toutefois, la place de l'homme de religion
est toujours préservée. Dans certains
villages de la vallée de la
Soummam , comme Ath Saâda,
Ferhoune, Ath Amara et Ilbaten il n'y a
même pas d'imams, malgré la présence
des mosquées. Alors, les fidèles sont
contraints de se déplacer vers les autres
villages. L'autre jour, suite à un décès
d'une personne au village Ath Saâda, la
prière des morts a posé un sérieux problème,
puisqu’aucun imam n'est dans
cette région. Auparavant, ce même village
avait son imam, le chikh, comme
on l'appelle communément.
C'était le fameux Chikh Mohand
Arezki, qui a fondé une véritable école
dans la petite demeure sainte avant le
déclenchement de la guerre de
Libération nationale. « On allait à la
mosquée pour faire la prière, mais
aussi pour étudier. Les cours n'étaient
pas uniquement liés à la religion.
Certes, on apprenait des sourates (versets
coraniques) mais il y avait autre
chose. Grâce à ce lieu, j'ai appris l'arabe
et plein d'autres connaissances sur la
littérature et l'histoire», raconte Da
Lounès, un vieux qui fut un temps
élève dans l'ancienne bâtisse qui est
devenue un dépôt de cercueils. «Il faut
revaloriser cet espace, c'est plus qu'important.
Certains pensent que c'est un
lieu dépassé par le temps, un lieu pour
l'intégrisme, mais ils se trompent énormément.
Chez nous, la mosquée est
plus qu'un endroit de culte, c'est un
carrefour pour moult activités. Il faut
rendre l'intérêt à notre patrimoine »,
ajoute la même personne. Lorsqu' on a
tenté de savoir plus sur l'absence des
imams dans certaines mosquées de la
wilaya de Béjaïa, un vieux de la région
nous dit : « Ce problème se pose parce
que les imams viennent, souvent, des
autres wilayas d'Algérie. Alors, il faut
les héberger.
Comme certains villages n'ont pas
de maisons spécialement pour ça, ces
hommes de religion ne peuvent pas
venir». Autrefois, les habitants de beaucoup
de bourgades de Bgayet se chargeaient
d'une prise en charge de ce secteur.
Maintenant, c'est l'Etat, par le truchement
du ministère des Affaires religieuses
et des Wakfs qui prend en charge
le domaine religieux. Dans l'attente,
beaucoup de fidèles espèrent avoir
leurs imams pour des raisons évidentes.

Mohand Cherif Zirem


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

. Re: 1 pilier de L islam

Message par Invité le 2009-01-25, 01:26

jihad a écrit:
Chahadaa
Nom donné au témoignage de foi que doit réciter une personne pour entrer dans l'Islam. Cette formule est la suivante : Je témoigne qu'il n'y a d'autre divinité digne d'être adoré sauf Allah et je témoigne que Mouhammad est le Messager d'Allah.
Ach-hadou 'enn-la ilaha il-Allah, wa 'ach-hadou anna Mouhammada-r-Raçouloullah[/size]
[size=16]Elle doit être souvent répétée par le croyant. Réciter la Chahadaa constitue le premier pilier de l'Islam.


Dernière édition par sniper16000 le 2009-01-25, 01:29, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

. Re: 1 pilier de L islam

Message par Invité le 2009-01-25, 01:27

salem merci a vous jihad ,on voit mieux comme ça

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

. Re: 1 pilier de L islam

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum